⟵ Retour

Avec Mieux Vivre Saint-Maurice ! recharger sa voiture électrique sur un lampadaire de la ville, c’est possible !

Participer à la lutte contre les émissions de CO2, autres gaz cancérigènes et de particules fines sur un territoire communal tout en 1) accompagnant la mobilité électrique qui attire de plus en plus d’habitants désireux de s’équiper et 2) diminuant le coût financier de la réalisation de nouveaux travaux de génie civil pour Saint-Maurice, telle est l’équation financière et énergétique à résoudre !

Une partie de la réponse réside dans l’intégration de bornes de recharge aux lampadaires de ville, déjà connectés au réseau électrique.

Mieux Vivre Saint-Maurice ! souhaite que la ville soit pilote de la petite couronne francilienne pour lancer une expérimentation visant à transformer les lampadaires en bornes de recharge.

Acheter un véhicule électrique, certes mais la question immédiate qui vient à l’esprit est la recharge quand la grande majorité d’entre nous ne possède ni garage, ni place de parking dotée d’un dispositif d’alimentation. Face à la demande au regard de la fin de la mobilité fossile, c’est un enjeu de taille pour les élus urbains. 

Il convient de réfléchir, d’innover et de faire une veille sur des expérimentations réussies. Ce que fait ardemment Mieux Vivre Saint-Maurice ! à la différence des autres candidats qui formulent de simples poncifs en guise de stratégie politique environnementale.

Ajouter du mobilier urbain au sol n’est pas concevable. A cet effet, des expérimentations pionnières très intéressantes sont faites notamment à la Roche sur Yon en Vendée et à Calais dans le Pas de Calais : s’appuyer sur des équipements existants et déjà alimentés en électricité : les mâts d’éclairage public.

C’est par un exercice minutieux en tant qu’habitant de Saint-Maurice, et seul candidat à l’être pour ces municipales 2020, qu’il est possible de mener la même démarche sur la commune puisque les réverbères se trouvent à proximité immédiate d’une place de stationnement, évitant ainsi d’entraver la circulation des piétons.

Plusieurs fournisseurs proposent des candélabres multifonctions intégrant plusieurs formats de prise à la condition qu’ils soient assez larges pour accueillir une borne autonome ouverte au public. Une trappe vérouillable permet d’éviter les dégradations.

Plusieurs paramètres doivent être analysés de manière fine :

-       Le fournisseur d’électricité peut etre différent de celui relatif à l’éclairage public. Il convient d’avoir une revue de la consommation respective,

-       Sur le plan contractuel, l’éclairage public fonctionne en heures creuses avec un profil de consommation qui ne varie pas d’une nuit à l’autre. Avec un usage complémentaire, il convient d’avoir un dispositif de type sous-comptage.

-       L’expérimentation pourra se faire sous trois configurations : 1) au niveau de l’armoire électrique qui pilote la coupure d’alimentation au petit matin, soit à l’inverse du besoin de recharge en journée, il convient d’ajouter un câble alimenté en permanence avec un seul fourreau pour éviter de multiplier les travaux de génie civil, 2) ajout au mât d’un interrupteur qui gère les services d’éclairage et de recharge selon les besoins, 3) intervenir sur les branchements : les réseaux triphasés (4 câbles) ont été généralement mis en place afin d’alimenter des ampoules plus puissantes. Ainsi les lampadaires test doivent être munis de leds. Deux câbles peuvent être réservés pour les lampadaires et deux pour les bornes. Le coût est minime car il suffit de revoir juste le schéma de câblage.

Innovons, expérimentons ! Allumons l’esprit d’initiative sur notre ville avec Mieux Vivre Saint-Maurice !


Cette campagne municipale du 1er tour qui touche à sa fin !
A partir de ce soir minuit, le silence numérique républicain s'impose et nous devons cesser toute communication officielle. Bref comme si nous devions éteindre la lumière d'une pièce pour la rallumer encore plus vive ...
Une défense des intérêts de notre ville au niveau de notre agglomération qui pose question !
https://parisestmarnebois.fr/territoire/elus/ https://www.metropolegrandparis.fr/…/conseil-metropolitain-…...
Maisons de santé ? Le remède ? Plus grave Docteur !
Il y a des mesures qui à la première lecture paraissent séduisantes mais quand on connaît le sujet de manière détaillée, on peut se rendre compte qu'elles ne sont opérationnelles que si dépendantes d'un éco-système pl...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK