⟵ Retour

Cinéma Le Capitole : pour un projet culturel livré clé en main sans défaut sur un plateau ! (1/3)

Le projet tel qu’il a été présenté par le maire en séance du conseil municipal du 24 Juin dernier est incohérent tant sur la forme que sur le fond. Ce dossier a engendré beaucoup de remous dans la majorité et il a cristallisé quelques tensions concernant le fond du dossier et de la manière dont il est abordé en séance, traduisant une gestion de ce projet très surprenante, sans validation d’étapes clés, jalons incontournables de réussite. Je dois dire que c’est cette séance du conseil municipal qui a déclenché le cheminement de ma candidature.

Il est ainsi fort à craindre une attente encore longue voire une prise de direction vers une voie sans issue, ce qui se traduirait par un abandon du projet. Ce qui serait très préjudiciable pour les finances de la commune, cette dernière ayant investi 2 M€ dans l’acquisition du foncier dédié exclusivement à une activité culturelle. Le sujet est donc d’importance et une gestion de projet solide s’impose !

1)     Sur la forme :

-         Les conseillers municipaux devaient se prononcer sur un mode futur de gestion du cinéma alors qu’aucun avait reçu aucun dossier d’expertise en amont du cabinet mandaté par la Mairie. Cette étude du cabinet GB2A n’a été remise que le 27 juin, soit trois jours après la séance ! Ce qui en soit est inadmissible au niveau d’une instance de décision qui engage les finances de la commune. De plus, cela revient à considérer les membres du conseil municipal comme une simple chambre d’enregistrement, ce qui arrive trop souvent. Et en soit, cela me dérange énormément car c’est contraire au mode de démocratie participative que je souhaite mettre en place. Enfin, j’étais assez mal à l’aise pour tous ces conseillers municipaux dont la très grande majorité a voté la résolution sans cartes entre les mains et sans demander davantage d’explications. Seul un petit nombre s'est abstenu. En outre, notre ancien Maire Christian Cambon a exprimé oralement sa critique relative au choix de gestion décidé par le Maire.

2)      Sur le fond :

-         Le vote devait procéder à la validation d’un mode de gestion et d’exploitation relativement complexe et nouveau en droit public économique, à savoir une SEMOP (cf. article dédié). Après avoir voté en 2009 la résolution de démolition du Capitole, il est utile de le rappeler, cette majorité au travers du maire, vote une résolution relatif à un mode d’exploitation complexe,  sans précédents ni benchmarks en matière culturelle alors que les études fondamentales et préalables n’ont pas été menées : étude du sol dans une zone sensible en matière de carrières souterraines, validation de l’inspection générale des carrières de Paris, sélection du maître d’œuvre (validation du nombre d’étages, d’appartements), mesures d’impact en nuisance (bruits, flux voitures, stationnement, etc.), mesures de dommages collatéraux éventuels liés à la construction avec les immeubles mitoyens, etc…

Bref c’est comme si on vous demandait déjà de choisir la couleur des sièges de votre voiture alors que vous n’avez pas encore demandé un crédit à votre banque ni passé votre permis de conduire !

-        Enfin, les termes juridiques utilisés par le Maire ne sont pas appropriés (cf.article dédié) dans le cadre de cette Semop. Aussi, pourquoi d’emblée vouloir que la ville coexploite le cinéma, la mettant d’une part dans une situation manifeste de conflits d’intérêts et d’autre part dans une trajectoire financière difficilement tenable à court et long terme en matière culturelle. Or l’objectif premier est de permettre à un exploitant spécialisé de travailler dans de bonnes conditions. Mais cela suppose une ingénierie financière travaillée en amont avec tous les paramètres cohérents à disposition, dans l'intérêt des habitants de la commune.

Tout est ainsi fait prématurément et sans cohérence au risque de créer encore beaucoup de désillusions pour les amoureux du Cinéma.


Cette campagne municipale du 1er tour qui touche à sa fin !
A partir de ce soir minuit, le silence numérique républicain s'impose et nous devons cesser toute communication officielle. Bref comme si nous devions éteindre la lumière d'une pièce pour la rallumer encore plus vive ...
Une défense des intérêts de notre ville au niveau de notre agglomération qui pose question !
https://parisestmarnebois.fr/territoire/elus/ https://www.metropolegrandparis.fr/…/conseil-metropolitain-…...
Maisons de santé ? Le remède ? Plus grave Docteur !
Il y a des mesures qui à la première lecture paraissent séduisantes mais quand on connaît le sujet de manière détaillée, on peut se rendre compte qu'elles ne sont opérationnelles que si dépendantes d'un éco-système pl...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK