⟵ Retour

La majorité LR sortante pour le Capitole, Vraiment ?

La liste Union Pour Saint Maurice dont la tête de liste est le maire sortant Monsieur Igor Semo, investi par le parti Les Républicains (LR), annonce notamment dans son dernier tract « Et demain, ce que nous nous engageons à faire, nous le ferons ensemble, en confiance, pour la réouverture du Capitole ».

Le dessous des cartes concernant ce dossier est pourtant le suivant :

Quand on analyse ce dossier sans esprit partisan à l’appui de documents, ces derniers permettent de se faire une idée très précise du cheminement politique de cette majorité sortante aux affaires depuis 1989.

Jamais cette majorité sortante de 1989 à 2010 (21 ans) représentée par Monsieur Christian Cambon et son adjoint aux finances, Monsieur Igor Semo, aujourd’hui Maire de Saint-Maurice depuis 2017 suite l’obligation du respect de la loi anti-cumul des mandats (Monsieur Christian Cambon réélu Sénateur du Val de Marne), a vu le Capitole comme un actif de rayonnement culturel de la ville de Saint-Maurice.

En 1997, le Maire de Saint-Maurice a lancé diverses études avec le souhait de monter un projet de création d’une salle de cinéma. Le Capitole allait il revivre ? Et bien non !

Regrettant que la ville ait perdu ses deux cinémas, la ville s’est orientée vers le souhait d’évaluer les aménagements nécessaires à une programmation cinématographique du théâtre du Val d’Osne (TVO) afin d’en faire un lieu culturellement fort. Cette idée était en soit une option intéressante au regard de cette salle restaurée et datant de la fin du 19ème  siècle.

Puis 12 ans passent sans évolution en matière culturelle.

En 2009, le sénateur maire UMP Christian Cambon délivre un permis de construire à la SCI Résidences Franco-Suisse (Promoteur immobilier privé dénommé Franco-Suisse) autorisant la totale démolition de l’édifice et la nouvelle construction de 21 logements privés.

Ce n’est que par l’action d’une association locale (Association pour la Renaissance du Capitole) présidée par Monsieur Michel Lévi, qui a déposé un recours contentieux au tribunal administratif assorti d’un référé en suspension du permis de construire et donc de démolir, que la procédure est arrêtée.

La majorité sortante change à 360° sa position et se décide, avec beaucoup de turbulences, de se porter acquéreur de l’édifice pour un montant de 2 M€.

Au regard de cet investissement plus que conséquent, il convient alors de mener une gestion de projet solide et cohérente (diagnostic du bâtiment, diagnostic financier, choix des partenaires, sélection du maître d’œuvre, prévisionnel cohérent pour la réalisation effective du cinéma, etc.). Or il n’en est rien!

Je vous invite à cet effet à lire mes différents articles relatifs au Capitole, rubrique « Actualités ».

La majorité actuelle a démontré lors d’un conseil municipal de juin 2019 une gestion hasardeuse et déstructurée de ce projet culturel et une profonde division entre le Sénateur et conseiller municipal Christian Cambon et le Maire Igor Semo.

Mieux Vivre Saint-Maurice ! a une démarche rationnelle sur ce sujet en ayant réalisé une veille active sur ce qui a été fait dans des villes similaires à Saint-Maurice.

Nous ferons le projet du Capitole durant la mandature mais sans engager les finances de la Commune !

Revenons à l’esprit du Capitole en le faisant revivre de manière concrète :

-        Un cinéma à deux salles de projection, évolutives en espaces modulaires (ateliers, expositions, etc.). Espace accueil caféteria/restauration rapide,

-        Cinéma d’arts et essais avec une programmation grand public,

-        Simplification du montage global sans alourdir la structure par une surélévation de cette dernière et sans logements privés additionnels. L’impact vis-à-vis des immeubles voisins est ainsi minimisé,

-        La sélection d’un maître d’œuvre spécialisé dans la gestion de biens culturels qui a déjà réalisé ce type d’opération de rénovation. La ville sera appuyée par un maitre d’œuvre délégué lui-même spécialisé dans la conception de cinémas,

-        La ville reste propriétaire du foncier et de l'actif et contracte un bail à rénovation avec ce maître d’œuvre, ce dernier exploitant le cinéma suivant une période déterminée. Evaluation de la perception d'un loyer et de son montant.

-        Le gestionnaire exploitant assume le risque d’exploitation contrairement au schéma souhaité par la majorité sortante. Aucun conflit d’intérêt dans notre montage généré entre l'intérêt des habitants et celui d'actionnaire d'un structure d'exploitation.

Ce que la majorité actuelle n’a pas fait en plus de 30 ans en louvoyant au gré des évènements, Mieux Vivre Saint-Maurice ! le fera durant la mandature !    

Patrick GRANGE


Cette campagne municipale du 1er tour qui touche à sa fin !
A partir de ce soir minuit, le silence numérique républicain s'impose et nous devons cesser toute communication officielle. Bref comme si nous devions éteindre la lumière d'une pièce pour la rallumer encore plus vive ...
Une défense des intérêts de notre ville au niveau de notre agglomération qui pose question !
https://parisestmarnebois.fr/territoire/elus/ https://www.metropolegrandparis.fr/…/conseil-metropolitain-…...
Maisons de santé ? Le remède ? Plus grave Docteur !
Il y a des mesures qui à la première lecture paraissent séduisantes mais quand on connaît le sujet de manière détaillée, on peut se rendre compte qu'elles ne sont opérationnelles que si dépendantes d'un éco-système pl...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK