POUR UNE VILLE DURABLE

Partagez cette page

1. PLACER LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE AU CŒUR DE LA GESTION MUNICIPALE

Réaliser un bilan carbone de la commune selon la méthode de l'ADEME.

Diviser par deux la consommation d'énergies fossiles de la ville.

Créer des îlots de fraîcheur en végétalisant les toits, les façades et les cours d’école.

Nommer un(e) adjoint(e) au maire en charge de la transition écologique.

Insérer systématiquement une clause environnementale dans la passation de marchés publics.

Installer un système de récupération et de stockage d’eau pluviale pour l’arrosage du parc végétalisé municipal.

2. FINANCER ET PROMOUVOIR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DE MANIÈRE INNOVANTE ET PARTICIPATIVE

Créer un guichet municipal dédié au conseil à la rénovation énergétique auprès des habitants,

Impliquer nos concitoyens dans la politique municipale d’investissement en matière d’environnement (budget participatif),

Rénover les bâtiments publics sur le plan énergétique avec le soutien de la Banque des territoires pour :

- réduire les coûts liés à la consommation d’énergie,

- réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Constituer un fonds de dotation en matière environnementale: collecte d’épargne de proximité défiscalisée, auprès des entreprises et des habitants, afin de récupérer du financement de l’Etat, pour des projets d’intérêt général.

3. C’EST MIEUX RESPIRER ET SE DÉPLACER

Inciter à l’électromobilité par le développement en voirie du parc public de recharge électrique (programme national Advenir.mobi),

Instaurer la gratuité du stationnement pour les véhicules 100% électrique,

Expérimenter les parkings à vélos sécurisés en voirie,

Informer en temps réel sur la qualité de l’air à Saint-Maurice afin que les mesures appropriées soient prises (milieu scolaire, personnes âgées, …),

Faire de Saint-Maurice une des villes pionnières du Val du Marne pour l’expérimentation de radars contre les nuisances sonores.

4. C’EST UNE VILLE INTELLIGENTE ÉCONOME EN ENERGIE

Faire varier, au profit des habitants, le montant de la taxe sur les ordures ménagères en fonction de la réduction du poids des déchets, 

Mettre en place un Plan Compost : équiper la ville de composteurs et redistribuer le compost comme engrais naturel pour l’usage des habitants et la végétalisation de la ville par le service des Espaces verts, 

Optimiser la consommation d’eau de l’arrosage public grâce à un système de capteurs au sol permettant de gérer et réguler les besoins en eau,

Rendre notre ville plus autonome d’un point de vue énergétique (panneaux solaires, etc.)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK